LA CAVE D'À CÔTÉ

37 Rue Ernest Renan
92130 Issy-les-Moulineaux
  Prendre possession
de cette cave

Informations utiles

Activité(s)

Caviste

Description

Cette cave située 37 Rue Ernest Renan, 92130 Issy-les-Moulineaux a un emplacement réputé très bon et se trouve dans un quartier à très forte densité d'habitants et qui ont un profil plutôt CSP+++

Carte

Interview avec Mathieu Haegel

Nous avons rencontré  le bon-vivant Mathieu Haegel, co-fondateur de La Cave d’à Côté à Issy-les-Moulineaux, un charmant établissement qui a su séduire et s’imposer comme une référence dans le centre-ville isséen en à peine quelques mois…


Pourquoi avoir ouvert une cave ?

 MH : Le vin est une de mes passions, au même titre que la cuisine ! J’ambitionnais d’ailleurs d’ouvrir un restaurant avec un ami bordelais mais ça n’a pas pu se faire. J’ai donc décidé de me porter sur un projet de cave à vins : j’ai passé 3 ans à le développer, et je l’ai monté en duo avec mon associé Vincent, qui tenait une cave à Courbevoie.

 

La Cave d’à Côté – Issy-les-Moulineaux

Pourquoi Issy/ici ?

 MH : J’ai d’abord pensé à Paris, un peu naïvement, et je me suis vite rendu compte qu’il y avait déjà un caviste à chaque coin de rue. J’ai donc fait les choses sérieusement, en réalisant une étude de marché, et j’ai trouvé l’endroit idéal : Issy-les-Moulineaux, une ville proche de Paris, avec une forte demande et assez peu de concurrence. L’emplacement de la boutique est idéal, à la sortie du métro Corentin Celton, et tout près des autres commerces de bouche.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

 MH : On a eu 3 mois et demi compliqués, il a fallu faire de gros travaux pour tout rénover et optimiser notre déco « vintage ». On voulait également commencer dès le début à faire table d’hôtes, service qu’on propose depuis 1 semaine seulement, mais je me suis gravement blessé à la jambe et on a dû repousser le lancement. On était par contre très tranquille côté stock et références car on a commencé en reprenant le catalogue de l’ancienne cave de Vincent.

Que vendez-vous ?

 MH : L’idée c’est d’offrir un vrai choix aux isséens ; on fait près de 50 références de vins pour chaque grande région, La Loire, La Bourgogne, Le Rhône, Le Bordelais, le Languedoc. Au début, je ne voulais faire que du vin français, mais on a finalement un petit rayon de vins italiens, allemands, néo-zélandais et sud-américains. A La Cave d’à Côté on propose également beaucoup de whiskys, mais très choisis, comme ceux de Michel Couvreur, des eaux de vie et des champagnes, et toute une partie épicerie fine dont on peut maintenant profiter au déjeuner ! Point original : on propose une sélection en dépôt-vente, composée de vieux millésimes qu’on a récupérés ; c’est un peu notre « armoire à merveilles ».

On est 2 grands gourmands, et ça se ressent dans nos produits : les vignerons avec qui nous travaillons sont d’excellents vinificateurs et nous privilégions le bio et la biodynamie (environ 80% de nos références en excluant les Bordeaux) ; l’idée c’est vraiment d’avoir des vins sains avec un bon étalement des prix.

La Cave d'à Côté - Issy-les-Moulineaux

Vous avez un coup de cœur ?

 MH : En ce moment c’est le Lirac du Château de Montfaucon, un Côtes du Rhône, très très bien !

Qui sont vos clients ?

 MH : On commence à avoir une clientèle fidèle, mais on démarre juste, on est donc toujours en recherche ! Mais c’est vrai qu’on est de vrais passionnés, assez bavards, et on n’a pas grande difficulté à convaincre les clients de revenir ! On est d’ailleurs très fier des compliments qu’on a pu avoir à l’ouverture : « ça manquait dans le quartier », « votre boutique est superbe », « bravo à vous », etc… ça fait très plaisir !

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

 MH : D’abord le lieu, j’adore ma cave ! Ensuite les isséens, commerçants comme clients, ce sont des gens vraiment sympathiques, très réceptifs, ils se sont bien appropriés l’endroit. C’est un plaisir quotidien, le quartier est vivant, il y a une vraie synergie avec les autres commerces de bouche, la fromagerie, la boucherie, la boulangerie ; c’est vraiment un beau cœur de ville, en renouvellement.

Que faites-vous pour vos vitrines ?

 MH : On les fait nous-même, selon la saisonnalité, toujours un peu sur le concept de la nature, tout ce qui est végétal : on a utilisé des feuilles mortes et des champignons à l’automne, et en ce moment c’est un petit gazon pour le printemps qui accompagne nos vins nature.



Devenir partenaire de Caviste-advisor

Si vous êtes un professionnel du secteur et que vous aimeriez discuter d'un partenariat spécifique avec Caviste-Advisor.com n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-après.